Silice en prothésie dentaire : de la poussière à la maladie
Article mis en ligne le 18 novembre 2012
dernière modification le 25 novembre 2012

par PICARD EMMANUEL (DDFPT Lycée Gabriel Voisin)

Silice cristalline.

De la poussière à la maladie, il n’y a qu’un pas.

À l’heure actuelle, 270 000 salariés seraient exposés à la silice, dans une très grande diversité d’activités : extraction de roches, fabrication de prothèses dentaires, taille de pierre, verreries, fonderies, industries de la céramique et de la porcelaine, travaux publics… La priorité en matière de prévention des risques professionnels doit être donnée à la protection collective, afin de réduire au maximum les émissions de poussières.

  • suite de l’article en fichier pdf ci-dessous.

également joints :

  • une fiche INRS sur la "ventilation dans les ateliers de fabrication de prothèses dentaires",
  • une fiche INRS sur le "contrôle de la concentration en silice cristalline dans l’atmosphère des lieux de travail".